Recherche avancée

à la naissance de l’ethnologie française

Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

à la naissance de l’ethnologie française

Les missions ethnographiques en Afrique subsaharienne (1928-1939)

Vous êtes ici :  Accueil » Missions

Missions

Mission Abyssinie

Mission Abyssinie

 

(25 septembre 1928 - 5 août 1929)

 

Un an après avoir obtenu son diplôme d’amharique, Marcel Griaule effectue ses premières recherches de terrain au nord-ouest de l’Éthiopie, dans la province du Godjam. Cette mission ethnographique et linguistique, dont il est le chef, se distingue des suivantes par son absence de médiatisation et par le nombre restreint de ses membres : Griaule se charge seul des enquêtes orales et abandonne l’intendance à son unique coéquipier(...)

Mission Dakar-Djibouti

Mission Dakar-Djibouti

 

Mission ethnographique et linguistique Dakar-Djibouti

(10 mai 1931-17 février 1933)

 

Fort de sa première expérience de terrain de 1928-1929, Marcel Griaule organise et dirige une seconde mission beaucoup plus ambitieuse en termes de personnel, d’équipement, de durée et d’amplitude géographique. Voyage transafricain de vingt et un mois, Dakar-Djibouti est en effet la plus grande expédition ethnographique française, et la seule à être financée par voie parlementaire(...)

Mission Sahara-Soudan

Mission Sahara-Soudan

 

(6 janvier 1935 -15 avril 1935)

 

Dans le prolongement de Dakar-Djibouti, la troisième mission Griaule – baptisée Sahara-Soudan – recentre ses recherches sur le seul pays dogon, au Soudan français, en privilégiant l’étude d’institutions présumées secrètes et sacrées. L’équipe constituée autour de Marcel Griaule comprend cinq autres ethnographes (Solange de Ganay, Hélène Gordon, Marcel Larget, Éric Lutten, André Schaeffner) ainsi qu’un opérateur(...)

Mission Paulme-Lifchitz

Mission Paulme-Lifchitz

 

(janvier - octobre 1935)

 

Au mois de janvier 1935, Deborah Lifchitz et Denise Paulme quittent Paris pour rejoindre le village dogon de Sanga, au Soudan français. Plusieurs collègues sont également du voyage, avec à leur tête Marcel Griaule qui, deux ans après avoir conduit la mission Dakar-Djibouti, dirige un projet centré cette fois sur le pays dogon. Mais les membres de cette nouvelle mission, appelée « Sahara-Soudan », ne restent que quelques semaines à leurs côtés(...)

Mission Sahara-Cameroun

Mission Sahara-Cameroun

 

(10 juillet 1936 - 16 octobre 1937)

 

Alors que la troisième mission Griaule prolongeait les travaux de Dakar-Djibouti en pays dogon, la mission suivante complète les recherches de 1932 au Nord-Cameroun en menant à la fois des enquêtes ethnographiques – en particulier sur les Fali – et des fouilles archéologiques, sources de découvertes inédites sur l’art et la culture des anciens Sao. De telles fouilles avaient été programmées au moment de Dakar-Djibouti(...)

Mission Ganay-Dieterlen

Mission Ganay-Dieterlen

 

(18 février - 16 octobre 1937)

 

Cette seconde mission féminine au Soudan français a laissé peu de traces dans les journaux ou dans les revues scientifiques en dehors de deux ou trois annonces lapidaires . Elle n’a même pas de nom officiel, mais les archives permettent au moins de reconstituer son déroulement avec précision. Organisée par Solange de Ganay et Germaine Dieterlen, elle prolonge les recherches menées sur le même terrain par les ethnographes de Dakar-Djibouti et Sahara-Soudan(...)

Mission Lebaudy-Griaule

Mission Lebaudy-Griaule

 

Mission Lebaudy-Griaule ou Mission Niger-Lac Iro

(23 novembre 1938 - 15 mai 1939)

 

Un an après Sahara-Cameroun, Marcel Griaule prend la direction scientifique d’une nouvelle mission collective à destination de l’Afrique afin de compléter sa documentation ethnographique, photographique et matérielle sur les Dogon du Soudan français et sur les anciens Sao, dont les traces matérielles ont été révélées par les fouilles de 1936-1937 dans l’extrême nord du Cameroun(...)